Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Agriculture de précision.

La précision intra-parcellaire

La productivité et l'efficacité sont les maîtres-mots de l'agriculture moderne actuelle. Seule une exploitation qui travaille avec succès à ces deux objectifs peut se maintenir dans un contexte de marchés fluctuants et de cadre politique incertain pour établir durablement les bases pour les générations futures.

Agriculture de précision.

La précision intra-parcellaire

La productivité et l'efficacité sont les maîtres-mots de l'agriculture moderne actuelle. Seule une exploitation qui travaille avec succès à ces deux objectifs peut se maintenir dans un contexte de marchés fluctuants et de cadre politique incertain pour établir durablement les bases pour les générations futures.

Montage simple.

Le CROP SENSOR de CLAAS s'installe très facilement sur le relevage avant du tracteur. Cette position frontale présente de nombreux avantages.

La distance est plus grande par rapport au point de dosage (distributeur d'engrais, pulvérisateur), ce qui permet d'accroître la précision d'application de la dose d'apport en raison du temps de réaction. De même, l'influence de la poussière sur le capteur est minime, le point de mesure étant situé devant les pneumatiques dans le sens d'avancement. Deux types d'adaptateurs (adaptateur 3 points pour le relevage avant ou adaptateur universel pour les masses avant) permettent de réaliser le montage en quelques minutes.

Les têtes du capteur sont montées sur une rampe à l'avant du tracteur. Le capteur est ainsi guidé avec précision au-dessus des plantes pour une précision de mesure accrue.

Techniques de mesure du CROP SENSOR.

Un capteur de haute précision.

Le capteur CROP SENSOR de CLAAS bénéficie d'un système de mesure actif à 4 LED hautes performances. Elles lui permettent de travailler 24 heures sur 24, de jour comme de nuit, quelle que soit la lumière ambiante et à n'importe quel moment de la journée. Le recalibrage du capteur n'est donc jamais nécessaire.

Avec une fréquence de 10 à 800 mesures par seconde selon les conditions ambiantes, le système couvre une grande plage de mesure, sans saturation. La fréquence de mesure élevée permet plusieurs mesures par plante pour une représentation ultra-précise de l'état des plantes comme valeur de mesure.

Le système de mesure est bien entendu adapté aux types de récoltes et la position du capteur au-dessus des cultures permet de mieux détecter les feuilles et la biomasse, pour un meilleur traitement de chaque plante.

Deux valeurs de mesure : l'indice de biomasse et l'indice d'azote.

L'indice de biomasse permet de mesurer la densité de la récolte. Grâce à la valeur seuil de biomasse fixée, le système peut réagir de manière optimale dans des situations extrêmes comme les dommages causés par la sécheresse ou le froid.

L'indice d'azote est un indice de végétation qui mesure la couleur verte (chlorophylle) de la plante. Il permet d'estimer les besoins en azote des végétaux, quel que soit le type de récolte, à toute heure de la journée et indépendamment de l'intensité lumineuse.

L'indice d'azote permet d'analyser les besoins nutritionnels des plantes, notamment dans les stades de croissance avancés. L'indice de biomasse permet de moduler la dose appliquée dès les premiers stades de croissance et d'adapter l'épandage de régulateurs de croissance et de fongicides en fonction des zones de la parcelle. Pour les stades plus avancés, l'indice de biomasse et l'indice d'azote servent « d'indice de surveillance » afin de permettre une réaction rapide face à des situations particulières (dommages dus à la sécheresse par exemple).

Documentation simple.

Avec le mode de cartographie, l'intégralité du champ est scannée lors du passage et toutes les valeurs mesurées sont automatiquement mémorisées. Aucun calcul de valeur de consigne n'est effectué, seuls l'indice de biomasse et l'indice d'azote font l'objet d'une documentation simple et rapide.

Un calibrage aisé.

Plusieurs options sont possibles pour l'utilisation quotidienne. Le calibrage libre propose un mode 1 point et un mode 2 points.

En mode 1 point, la quantité d'azote souhaitée est préconisée pour une valeur de mesure déterminée à un emplacement défini. L'intensité de régulation modulable à tout moment pendant l'avancement permet d'adapter la régulation aux exigences de l'exploitant et de la parcelle. Le calibrage en 1 point est parfait pour appliquer la dose moyenne souhaitée sur la parcelle. Le mode 1 point est également particulièrement recommandé pour l'épandage de régulateurs de croissance.

En mode 2 points, les valeurs de mesure de deux zones différentes de la parcelle sont créées avec la quantité d'azote souhaitée pour chacune d'elles. La courbe de régulation ainsi obtenue à partir de ces deux valeurs permet d'estimer la dose d'azote à appliquer. Les calibrages libres disponibles de série permettent l'application de produits liquides et solides sur tous les types de récoltes sans avoir à faire l'acquisition de modules supplémentaires.

En mode AUTO, le CROP SENSOR décharge complètement le conducteur du calibrage. Le calibrage automatique calcule automatiquement pour tous les types de cultures et pour toutes les opérations la valeur moyenne de la récolte ainsi que la plage de réglage optimale. Les erreurs de réglage et de calibrage sont ainsi évitées, le conducteur doit seulement déterminer la dose moyenne à appliquer ainsi qu'une plage de réglage. Le mode AUTO simplifie considérablement l'utilisation du CROP SENSOR.

Calibrage libre.

ISARIA : un système de fertilisation professionnel.

Le système de fertilisation ISARIA constitue une alternative au calibrage libre. Ce système à la pointe du marché et très simple d'utilisation mesure de façon entièrement automatique les doses à appliquer.

Avec le système ISARIA, le capteur calcule automatiquement les besoins en azote et les doses d'apport sans calibrage supplémentaire. La quantité d'azote déjà absorbée par les plantes est mesurée par les têtes du capteur, puis comparée à la courbe de fertilisation ISARIA. La dose d'azote à appliquer est ainsi déterminée et automatiquement apportée à la récolte sous forme d'engrais pour obtenir le rendement escompté.

Seules quelques données sont nécessaires pour déterminer la courbe de régulation adaptée au stade de croissance et au rendement escompté avant de pouvoir commencer la fertilisation. Pour l'heure, le module de fertilisation ISARIA est disponible en option pour le blé d'hiver. Les algorithmes du système de fertilisation ISARIA sont le résultat de plus de 20 ans de recherche à l'Université technique de Munich.

Outre les engrais et produits phytosanitaires inorganiques utilisés jusque-là, le CROP SENSOR fonctionne désormais également avec les engrais organiques. La valeur de consigne de la dose à appliquer est alors calculée dans l'unité de volume.

EM 38 : cartographie du sol

Carte de rendement

Cartographie

Cartographie.

Épandage de la dose d'engrais optimale.

Dans le contexte actuel de sensibilité écologique et de coûts de production croissants, l'optimisation des apports joue un rôle décisif. La dose d'application doit être précise et optimale. Elle dépend dans une large mesure du potentiel de rendement de la parcelle. Or, celui-ci varie énormément d'un point à un autre de la parcelle.

La cartographie.

Elle permet de découper la parcelle en plusieurs zones de rendement escompté. La zone 100 % correspond à la valeur du rendement escompté créée par l'opérateur dans le système de fertilisation. Dans les zones à potentiel de rendement variable, le rendement escompté est automatiquement adapté par le système selon les besoins. Cela permet de moduler la dose d'engrais en l'économisant dans les zones moins importantes de la parcelle et en l'augmentant dans les zones de plus grande valeur. C'est la seule façon d'obtenir une fertilisation privilégiant le rendement pour un bilan de fertilisation optimal.

Pour créer une carte, plusieurs données (voir les illustrations) peuvent servir de base et être ensuite recoupées entre elles. Cette approche optimale en termes de résultats n'est possible qu'avec le système de fertilisation ISARIA. La création de cartes individuelles de rendement à partir de différentes données est également proposée par CLAAS.

Compatibilité et commande.

Avec ISOBUS.

Le CROP SENSOR est le premier capteur d'azote du marché entièrement compatible ISOBUS et certifié AEF. Les nombreux terminaux ISOBUS disponibles permettent désormais de commander un capteur et un outil frontal tout en collectant une documentation précise. Contactez votre interlocuteur CLAAS pour en savoir plus sur les terminaux actuellement disponibles et sur les outils compatibles.

Les outils moins récents sont également pilotables avec le terminal CEBIS MOBILE via une interface série à condition que vous disposiez d'une régulation électronique. La liste de ces outils est en constante évolution. Demandez-la à votre interlocuteur EASY.

Commande aisée.

La simplicité d'utilisation a été privilégiée lors du développement du CROP SENSOR. Utilisé seulement quelques mois dans l'année, ce type de capteur doit être intuitif et clair.

Page de travail, menu calibrage et menu réglages : seuls trois menus sont proposés pour faciliter l'utilisation du CROP SENSOR à tous les utilisateurs.

Carte optimale, fertilisation optimale. Avantages du CROP SENSOR.

Avec le CROP SENSOR, vous disposez d'un outil pour l'épandage optimisé d'engrais azoté, de régulateurs de croissance ou de produits phytosanitaires pour différentes cultures. L'apport optimal d'azote influence considérablement le rendement et la qualité. En outre, seule la dose d'apport nécessaire à la plante est épandue, ce qui préserve les ressources.

  • Répartition optimale
  • Exploitation du potentiel de rendement
  • Économies d'engrais
  • Prévention de la verse des céréales
  • Augmentation des rendements
  • Augmentation de la qualité du grain
  • Bilan azoté équilibré
  • Utilisation accrue de l'azote