Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Historique des produits

L'histoire de la réussite de CLAAS.

Depuis ses débuts en 1913 avec la production de lieuses de paille, l'entreprise CLAAS est devenue une valeur sûre du machinisme agricole et est connue dans le monde entier. Découvrez les produits qui ont fait de CLAAS l'entreprise qu'elle est aujourd'hui.

Historique des produits

L'histoire de la réussite de CLAAS.

Depuis ses débuts en 1913 avec la production de lieuses de paille, l'entreprise CLAAS est devenue une valeur sûre du machinisme agricole et est connue dans le monde entier. Découvrez les produits qui ont fait de CLAAS l'entreprise qu'elle est aujourd'hui.

1936 - 1943

MDB : une révolution pour la récolte de céréales en Europe

Naissance de la moissonneuse-batteuse CLAAS : avec la moissonneuse-batteuse-lieuse (MDB), CLAAS lance avec succès sur le marché la première moissonneuse-batteuse digne de ce nom spécialement conçue pour les conditions de récolte européennes. Il s'agit du premier jalon de la construction de moissonneuses-batteuses par l'entreprise CLAAS. La toute première machine portant le numéro de série 1 est livrée sur le domaine de Zschernitz près de Halle/Saale pour la récolte de 1936. La moissonneuse-batteuse à flux transversal MDB combine une lieuse automatique et un système de battage monté entre la barre de coupe et la lieuse. Après la coupe, les céréales sont acheminées au batteur par une toile d'alimentation. Là, un convoyeur à chaîne dirige la paille et l'éjecte contre les secoueurs. Deux procédures de nettoyage ont ensuite lieu avant que le grain récolté sur la plateforme d'ensachage ne soit versé dans les sacs et que la paille ne soit liée en balles. La production en série de la MDB commence en 1937. Avant l'arrêt de la production en 1943 pour cause de guerre, CLAAS fabriquera environ 1 400 machines de ce type.

Télécharger la brochure

1946 - 1978

SUPER – La « Coccinelle » des moissonneuses-batteuses

La moissonneuse-batteuse-lieuse à flux transversal atteint bientôt ses limites. Dès 1942, CLAAS s'attèle au développement d'une moissonneuse-batteuse à flux transversal et longitudinal dans laquelle les céréales sont battues dans le flux transversal et acheminées hors de la machine dans le flux longitudinal. D'abord développée sous le nom de moissonneuse-batteuse-lieuse Super, cette moissonneuse-batteuse traînée commence sa fabrication en série en 1946 sous le nom de SUPER. Avec la SUPER traînée et sa petite sœur, la JUNIOR (dès 1953), CLAAS offre à l'Europe des moissonneuses-batteuses adaptées aux cours de fermes. La moissonneuse-batteuse SUPER à la construction légère révolutionnaire a depuis fait l'objet de transformations et d'améliorations continues comme par exemple une commande hydraulique novatrice à partir de 1958 sous la désignation AUTOMATIC. Cette dernière permet au conducteur du véhicule de modifier les paramètres de base de la moissonneuse-batteuse tractée au moyen d'une commande hydraulique, directement montée sur le tracteur. Au fil des ans, la SUPER fait le bonheur des clients avec ses performances élevées, son rendement et sa fiabilité. En tout, CLAAS produira plus de 65 000 unités de cette gamme de moissonneuses-batteuses à Harsewinkel jusqu'à l'arrêt de la production en 1978.

Télécharger la brochure

1953 - 1963

HERCULES – La première automotrice

Pendant la production de la moissonneuse-batteuse traînée SUPER, extrêmement populaire, CLAAS commence le développement d'une moissonneuse-batteuse automotrice. La moissonneuse-batteuse automotrice CLAAS HERCULES est présentée à l'occasion du 65e anniversaire du fondateur de l'entreprise, August Claas, le 15 décembre 1952. L'automotrice CLAAS fonctionne avec un flux longitudinal. Tous les éléments, que ce soit le circuit hydraulique ou le moteur à 4 cylindres refroidi à l'air, sont développés et produits par l'entreprise CLAAS elle-même.

Ce nom ayant déjà été déposé, CLAAS change la désignation de l'HERCULES dès l'année de son lancement en 1953 et la renomme simplement SF, c'est-à-dire « Selbstfahrer » (automotrice). La SF se distingue d'une part par sa largeur de travail pouvant aller jusqu'à 4,20 m et applicable dans les conditions de récolte les plus rudes, et d'autre part, par son exceptionnelle polyvalence. Outre les types de céréales les plus connus, la SF peut aisément traiter les pois, le colza, le maïs, le trèfle, les graminées et autres semences spéciales. La SF s'adresse principalement, par son rendement et sa polyvalence, aux grandes exploitations et entreprises agricoles. La CLAAS SF servira de base à tous les modèles de moissonneuses-batteuses automotrices qui suivront.

Télécharger la brochure

1956 - 1960

HUCKEPACK – Le système multifonctions

La CLAAS HUCKEPACK est une moissonneuse-batteuse automotrice à flux longitudinal d'une largeur de travail de 2,10 m. Sa particularité est de pouvoir être transformée en porte-outils hors des périodes de récolte afin d'assurer une exploitation plus efficace de la machine. L'HUCKEPACK automotrice se veut plus économique et adaptée aux exploitations plus petites. La transformation de l'HUCKEPACK de moissonneuse-batteuse en porte-outil nécessite deux personnes et prend environ une demi-heure. En mode moissonneuse-batteuse, l'essieu directeur se trouve à l'arrière et le siège du conducteur doit être tourné à 180°. Les pédales fixes sont alors installées à l'envers. La CLAAS HUCKEPACK peut être utilisée de manière universelle comme porte-outils. Le porte-outils comprend un cadre breveté à longeron amovible. Entre les essieux, il est possible de monter tous les appareils tracteurs-porteurs usuels et de les commander via le circuit hydraulique. L'HUCKEPACK dispose d'un circuit hydraulique à trois points, ainsi que d'un arbre de prise de force normalisé et d'un arbre de prise de force asservi à la course. Au final, le principe de l'HUCKEPACK ne parvient pas à s'imposer sur le marché et la production est arrêtée en 1960. Les raisons en sont notamment le manque de systèmes d'accouplement rapide pour les circuits hydraulique, électrique et la prise de force qui n'arriveront sur le marché que des années plus tard.

Télécharger la brochure

1958 - 1970

COLUMBUS/EUROPA/MERCUR : à chaque agriculteur sa moissonneuse-batteuse

La CLAAS EUROPA et la CLAAS COLUMBUS sont des moissonneuses-batteuses principalement destinées à des exploitations plus petites qui battent encore souvent les céréales au moyen de batteuses stationnaires. Pour l'EUROPA, on reprend le système de battage de l'HUCKEPACK, produit à Harsewinkel à partir de 1958. Plus petite, la COLUMBUS suit un an plus tard. Sa largeur de coupe est alors réduite de 2,10 m à 1,80 m. Relativement petits comparés à la SF, ces modèles sont dotés d'un équipement très moderne pour l'époque et disposent, entre autres, d'un circuit hydraulique pour la barre de coupe et le rabatteur. Les deux modèles connaissent un énorme succès commercial. Au total, CLAAS produira plus de 60 000 unités de ces machines. En 1963, CLAAS présente la MERCUR, une moissonneuse-batteuse à même de combler le vide laissé entre les moissonneuses-batteuses de petite taille COLUMBUS et EUROPA et le modèle succédant à la SF, la MATADOR. Extérieurement très similaire aux modèles plus petits, la MERCUR comprend quatre secoueurs au lieu de trois, et offre une largeur de battage de 1 060 mm au lieu de 800 mm.

ProduitTéléchargementType
COLUMBUSTélécharger la brochurePDF
EUROPATélécharger la brochurePDF
MERCURTélécharger la brochurePDF

1961 - 1969

MATADOR : des moissonneuses-batteuses au format XXL

Avec ses deux nouveaux modèles, la MATADOR STANDARD et la MATADOR GIGANT, CLAAS poursuit dans la lignée des moissonneuses-batteuses de gros gabarit. La rationalisation croissante des tâches agricoles exige des moissonneuses-batteuses de gros gabarit encore plus puissantes et plus modernes. Avec une largeur de travail de 6 m, la MATADOR est vraiment gigantesque pour l'époque. La première version de la MATADOR comprend un moteur diesel de 87 ch, une surface de secoueur de 4,5 m² et une trémie à grains avec carénage pouvant contenir 2 690 litres. Pour les clients préférant une machine plus petite, CLAAS développe la MATADOR STANDARD. Elle reprend la plupart des pièces de la MATADOR, mais est équipée d'un moteur quatre cylindres plus petit de 68 ch, de secoueurs plus petits et d'un volume de trémie inférieur. Par souci de différenciation, la version originale de la MATADOR est rebaptisée « GIGANT ». Entre 1961 et 1969, pendant la période de production de ce modèle, CLAAS construira plus de 35 000 MATADOR.

ProduitTéléchargementType
MATADORTélécharger la brochurePDF
MATADOR GIGANTTélécharger la brochurePDF

1966 – 1982

SENATOR/MERCATOR/PROTECTOR : des moissonneuses-batteuses de gros gabarit élégantes

L'introduction de la SENATOR marque le lancement d'un nouveau design de moissonneuses-batteuses CLAAS, utilisant des habillages de protection et capots métalliques de grandes dimensions. Les arêtes inclinées vers l'arrière marquent les contours de la nouvelle machine et la trémie forme une ligne continue avec l'habillage du moteur. Par ailleurs, l'inscription CLAAS est remaniée et les machines obtiennent la nouvelle couleur vert CLAAS qui aujourd'hui encore caractérise tous les produits de l'entreprise. Outre son apparence extérieure, les caractéristiques de puissance de la SENATOR séduisent. Elle est équipée en série d'une direction hydrostatique et reçoit un entraînement Powerband, une première pour une moissonneuse-batteuse. Un an après la SENATOR, CLAAS dévoile le modèle MERCATOR. Ses caractéristiques de puissance sont inférieures à celles de la SENATOR. Le modèle PROTECTOR lancé en 1968 vient compléter la gamme de moissonneuses-batteuses de gros gabarit sous forme d'un modèle d'entrée de gamme. Alternative économique de cette gamme de modèles, elle comprend de série une barre de coupe fixe de 2,70 m. Dans le cadre de l'amélioration continue des modèles, seul le nom MERCATOR est conservé. La SENATOR devient la MERCATOR 70. Les moissonneuses-batteuses PROTECTOR sont rebaptisées MERCATOR 60 et 50.

ProduitTéléchargementType
SENATORTélécharger la brochurePDF
MERCATORTélécharger la brochurePDF
PROTECTORTélécharger la brochurePDF

1967 – 1970

GARANT : système de battage traîné à flux longitudinal

Le système de battage traîné CLAAS GARANT reprend le système de battage de l'automotrice MERCUR. On le trouve souvent sur les exploitations plus petites, mais du fait de la suprématie des moissonneuses-batteuses automotrices, sa commercialisation n'obtiendra jamais le succès voulu. Entre 1967 et 1970, CLAAS produira seulement 1 000 exemplaires de ces machines. La CLAAS GARANT est la dernière moissonneuse-batteuse traînée produite par CLAAS.

Télécharger la brochure

1967 – 1981

CONSUL/COSMOS/COMET/CORSAR : un quatuor de choc pour les petites exploitations

Malgré le succès des CLAAS EUROPA et COLUMBUS dans les exploitations agricoles familiales, ces modèles accusent inévitablement le coup de leur vieillissement technique et optique. CLAAS présente en 1967 les modèles CONSUL et COSMOS, puis, l'année suivante, COMET et CORSAR. Toutes ces moissonneuses-batteuses proviennent de la même gamme de modèles et se différencient principalement les unes des autres par leur taille. Ainsi, la CONSUL comprend par exemple quatre secoueurs contre seulement trois pour les autres modèles.

ProduitTéléchargementType
CONSULTélécharger la brochurePDF
COSMOSTélécharger la brochurePDF
COMETTélécharger la brochurePDF
CORSARTélécharger la brochurePDF

1970 – 1981

COMPACT : des moissonneuses compactes pour les exploitations familiales

En 1970, la CLAAS COMPACT, petite moissonneuse-batteuse destinée aux petites exploitations agricoles, fait son apparition sur le marché. Les modèles COMPACT 20, 25 et 30 sont spécialement conçus sous forme de petites automotrices et ont été entièrement redéveloppés. L'objectif est de permettre aux exploitations plus petites d'utiliser une moissonneuse-batteuse pour leur récolte. Ce modèle abordable pour les exploitations familiales sera produit à plus de 7 000 exemplaires entre 1970 et 1981.

Télécharger la brochure


De la DOMINATOR à la MEGA

1981 – 1995

COMMANDOR CS : huit cylindres au service de la performance

Afin d'augmenter les performances des moissonneuses-batteuses de gros gabarit, CLAAS remplace les secoueurs de la moissonneuse-batteuse CS par un « système à cylindres » (CS) comptant huit cylindres de séparation. Ce nouveau système est présenté pour la première fois sur la DOMINATOR 116 CS. Cette machine fonctionne avec un batteur (1,58 m de large). En aval du batteur se trouvent huit cylindres de séparation associés à des corbeilles de séparation. Le contre-batteur a pour mission de séparer autant de grains que possible de la paille. La paille est absorbée par les cylindres de séparation et transportée par un mouvement forcé jusqu'à la hotte. Ce type de transport assure un flux de chaleur régulier. Les grains peuvent ainsi être très efficacement séparés de la fine couche de paille. Tant l'écartement batteur/contre-batteur que la vitesse de rotation des cylindres de séparation peuvent être réglés en fonction du type de récolte. Pour faciliter la distinction entre les machines à secoueurs et celles à système à cylindres, les machines CS sont rebaptisées COMMANDOR en 1986. Coûteux, ce système ne parviendra jamais vraiment à s'imposer sur le marché, malgré le record du monde établi avec une CLAAS COMMANDOR en 1990 : 358 t de blé récoltées en huit heures. La production des moissonneuses-batteuses à système CS de CLAAS se poursuivra jusqu'en 1995.

Télécharger la brochure

De 1992 à aujourd'hui

CROP TIGER : le petit modèle adapté à toutes les circonstances

Dans de nombreuses régions du monde, l'agriculture est encore pratiquée sur de toutes petites surfaces. CLAAS développe la CROP TIGER pour permettre des récoltes à faibles pertes aussi rentables que possible. Sa conception commence dès le début des années 1980. L'objectif est de créer une petite machine adaptée, notamment, au marché asiatique et à la culture du riz. À l'origine, la CROP TIGER produite en Inde est uniquement prévue pour la récolte du riz dans certaines conditions bien précises. Grâce à un processus d'amélioration continue, elle est maintenant toute aussi performante pour la récolte des céréales.

ProduitTéléchargementType
CROP TIGER 30Télécharger la brochurePDF
CROP TIGER 30 TTTélécharger la brochurePDF

1993 – 2009

MEGA : des performances optimisées grâce à l'APS

Le concept de la CLAAS MEGA reprend celui de la DOMINATOR. La particularité du nouveau modèle est son système de battage. Il se compose du système de battage traditionnel de CLAAS, combiné à l'accélérateur avec contre-batteur de pré-séparation. L'APS en amont égalise le flux de récolte et permet un fonctionnement plus stable de la machine en cas de conditions irrégulières. Le contre-batteur de pré-séparation permet la séparation des grains détachés et faciles à détacher en amont du batteur. Le système de battage de la MEGA améliore le fonctionnement du système de battage et décharge les secoueurs en aval. Le système de la MEGA permet une augmentation de 30 % du rendement.

Télécharger la brochure

2000 – 2009

MEDION : économique, souple et polyvalente

Dans le sillage de la gamme DOMINATOR à système de battage conventionnel, CLAAS lance la MEDION pour la campagne de récolte de 2002. La MEDION se distingue par une grande polyvalence qui lui permet d'être utilisée également sur des parcelles de petite taille et de ramasser tous types de récoltes, qu'il s'agisse de haricots ou de semences de trèfle. La MEDION est avant tout destinée aux exploitations ne souhaitant pas renoncer à des solutions de mécanisation propre pour leur récolte ou aux exploitations utilisant la moissonneuse-batteuse en coopérative pour une meilleure exploitation de celle-ci.

Télécharger la brochure

De 2007 à aujourd'hui

TUCANO : le top-modèle de la gamme moyenne

En 2007, CLAAS définit de nouvelles références dans la gamme moyenne avec le développement de la TUCANO. Grâce à sa polyvalence, la TUCANO convient pratiquement à toutes les tailles d'exploitations et satisfait à toutes les exigences. Inspirée de sa grande sœur, la LEXION, cette machine réunit le meilleur des moissonneuses-batteuses CLAAS. Ainsi, tous les modèles de la gamme TUCANO 400 sont équipés du système de battage et de séparation APS éprouvé et performant ainsi que de l'APS HYBRID SYSTEM en option depuis 2009. Les systèmes d'assistance intelligents, tels que le nouveau système AUTO CONTOUR pour barres de coupe, ainsi que les systèmes de guidage AUTO PILOT et LASER PILOT peuvent être facilement commandés par le conducteur via le système d'information électronique embarqué CEBIS. Un large choix d'outils frontaux permet en outre son utilisation pour différents types de récolte.

Télécharger la brochure

De 2009 à aujourd'hui

AVERO 240 / 160

AVERO : la nouvelle gamme compacte CLAAS

Lors de l'Agritechnica 2009, CLAAS présente à côté de la nouvelle TUCANO avec APS HYBRID SYSTEM un nouveau type de moissonneuse-batteuse, l'AVERO. Il s'agit d'une nouvelle catégorie compacte, se glissant entre la DOMINATOR 150 et la TUCANO. L'AVERO est destinée aux petites et moyennes exploitations à la recherche de solutions de mécanisation propre. Elle hérite de nombreux atouts propres aux moissonneuses-batteuses CLAAS, tels que le système APS, le nettoyage 3D ou la puissante barre de coupe VARIO. Autre avantage, elle peut également être équipée des barres de coupe des TUCANO et LEXION.

Télécharger la brochure