Communiqué de presse

Helmut Claas reçoit la médaille Diesel

De longue date dirigeant du groupe éponyme, Helmut Claas a été décoré par l’Institut allemand pour l’innovation (Deutsches Institut für Erfindungswesen), qui lui a remis la médaille Diesel dans la catégorie «Innovation la plus performante».


«Je suis réellement honoré de pouvoir, à 90 ans, recevoir une telle récompense. A travers elle, c’est surtout la cohésion des équipes de CLAAS, et leur capacité à marier l’innovation technologique et les résultats économiques qui sont valorisées» a déclaré Helmut Claas lors de l’ouverture de la cérémonie, dans la salle d’honneur du musée allemand de Munich.

Grâce à lui, l’entreprise fondée par son père et ses frères en 1913 est devenue un leader mondial du machinisme agricole. Aujourd’hui l’entreprise est gérée par Cathrina Claas-Mühlhäuser, représentant la troisième génération. Premier de trois enfants, Helmut Claas est né en 1926 à Harsewinkel. De 1948 à 1954, il effectue ses études de Génie mécanique à l'École technique supérieure de Hanovre dont il sort diplômé. Il passe également un semestre à Vienne et une année d'études agricoles à Paris.  

Helmut Claas a toujours porté une attention particulière au développement de produits d’avenir et s’est attaché à faire de leur fabrication en série un processus rentable. Il fut à l’origine de nombreuses innovations et a coopéré au développement de nombreux autres projets.  C'est ainsi qu'a été développée en 1970 la série DOMINATOR dont l'une des idées de base était la conception modulaire. La DOMINATOR devient l'un des modèles de moissonneuse-batteuse les plus vendus à travers le monde. Plus tard, le développement du modèle successeur LEXION entre également dans sa sphère de compétences. Ce modèle est considéré encore aujourd'hui comme la moissonneuse-batteuse la plus moderne et la plus performante au monde. Le développement de l'ensileuse automotrice JAGUAR, avec laquelle CLAAS devient le numéro 1 mondial, compte elle aussi au palmarès de ses réussites.

Quatre universités de renommée internationale en Hongrie, Grande-Bretagne, Bulgarie et Allemagne ont décerné à Helmut Claas le titre de Docteur honoris causa. En 2000, l'Université de Hohenheim à Stuttgart lui délivre le titre honorifique de "Docteur en agronomie" en "reconnaissance de ses excellentes performances dans le domaine de la technique agricole et de son importante contribution au développement de machines agricoles fiables et modernes". L'Université de Hohenheim à Stuttgart est celle aussi qui le nomme Sénateur honoraire en 2004 pour l'œuvre de sa vie dans le domaine de la technique agricole moderne. En juin 2009, l'Université de Goriatchkine de Moscou, l'actuelle Université russe d'État agraire Timiriazev, lui décerne le titre honorifique de Professeur. En 2009 également, la République française élève Helmut Claas au rang de "Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur" et récompense ainsi les services qu'il a rendus en tant que pionnier de la collaboration franco-allemande.

Des distinctions personnelles telles que Citoyen d'honneur de sa ville natale Harsewinkel, la Médaille du mérite du Land de Bade-Wurtemberg ou encore la Médaille de l'Ordre du mérite du ministre de l'agriculture français couronnent l'ensemble de sa carrière.

Véritable «Oscar des inventeurs», cette médaille Diesel – fondée par Eugen Diesel en hommage à son père, Rudolf Diesel – récompense depuis 1953 les performances technologiques et notamment la création collective au sein des entreprises. Le conseil consultatif délibérant est composé de plus de 40 conseils d'administration et dirigeants, qui assument une responsabilité entrepreneuriale reconnue dans des groupes technologiques.

Après la cérémonie au Deutsches Museum (Musée Allemand) à Munich, de gauche à droite : Wolfram Eberhardt (responsable de la communication du Groupe CLAAS), Dr. Theo Freye (porte-parole de la direction CLAAS jusqu’à 2014), Thomas Böck (membre de la direction CLAAS, responsable de technique et systèmes), Helmut Claas, Cathrina Claas-Mühlhäuser et Carl-Albrecht Bartmer (Président de la société agricole allemande  - Deutsche Landwirtschafts-Gesellschaft e.V.) qui a fait l’hommage.