À cœur ouvert.

Avec le magazine spécialisé « traction », nous procédons au démontage complet d'un AXION 920 en pièces détachées.

À cœur ouvert.

Avec le magazine spécialisé « traction », nous procédons au démontage complet d'un AXION 920 en pièces détachées.

Incassable ?

Quel est le degré d'usure sur un AXION 920 après 3 500 heures de dur labeur ? Comment évoluent le moteur, la transmission, le circuit hydraulique et les essieux ? Avec le magazine spécialisé « Terre-net », nous avons choisi de démonter pièce par pièce un AXION 920 pour en avoir le cœur net.

Pourquoi un AXION 920 ? Cette machine a été utilisée à des fins de test pour CLAAS. Autrement dit, elle a été soumise à rude épreuve par notre bureau d'études et a toujours été poussée à son maximum. Puisqu'il n'est plus possible de la vendre en l'état sur le marché, nous avons saisi cette opportunité unique de la démonter entièrement.

Nous vous tiendrons informés lorsque le désassemblage de l'AXION 920 sera terminé. Combien de temps faudra-t-il pour démonter toutes les pièces, dans quel état seront-elles par rapport à des pièces neuves ? Quel sera le résultat des tests de performance et de pression pratiqués sur les différents composants et que restera-t-il des qualités intrinsèques du tracteur ?

Nous vous tiendrons régulièrement informés sur cette page. L'édition du magazine « traction » de mars/avril propose également le rapport d'essai complet et invite à une incursion passionnante au cœur du tracteur.

Début du démontage.

Dans l'atelier de la CLAAS ACADEMY à Steinhagen, l'AXION 920 n'a pas été ménagé. Des représentants du magazine « traction », du centre de machines d'occasion CLAAS de Landsberg et des collaborateurs CLAAS de Harsewinkel ont uni leurs efforts pour démonter les premières pièces volumineuses. Nous sommes impatients de découvrir le niveau d'usure des différentes pièces sur un tracteur de 3 500 heures !

Adieu cabine !

Plus de retour en arrière possible : à peine 3 heures après le début du démontage, notre AXION 920 avait pratiquement perdu tout son « vert CLAAS ». La cabine était la suivante sur la liste. Pourquoi désosser un tracteur et pourquoi cet AXION-là ? Ce tracteur a été soumis à rude épreuve lors de nombreux essais et ne pouvait plus être vendu. Nous avons saisi cette opportunité unique de le démonter entièrement.

Un travail d'équipe.

En deux temps, trois mouvements, il n'est plus resté grand-chose sur l'AXION. Le moteur a été dégagé en un jour seulement par une équipe de choc : plusieurs employés de notre partenaire commercial Himmerich Landtechnik, des collaborateurs de notre centre de machines d'occasion de Landsberg et quelques collègues CLAAS de Harsewinkel. Un grand merci à tous !

En plein cœur.

Le démontage pièce par pièce de l'AXION 920 nécessitait dans un premier temps de le séparer en deux parties pour accéder aux composants principaux que sont le bloc moteur, la boîte de vitesses et le pont arrière. Un grand moment pour l'équipe !

Le projet.

Utilisé dans les carrières et pour la récolte du maïs, notre AXION 920, qui passe directement du terrain à l'atelier, a de nombreuses heures de dur labeur à son actif. Dans l'atelier de la CLAAS ACADEMY à Steinhagen, il se prépare à être complètement désossé. Complètement et définitivement, puisqu'il ne sera jamais réassemblé. Une occasion unique de plonger au plus profond du tracteur et de mesurer l'encrassement des pièces juste après le travail avec la machine.

Pour tout savoir sur la préparation du démontage, découvrez le premier reportage du magazine « traction ».

Même si notre AXION 920 ne répond plus aux critères du certificat FIRST CLAAS PLUS avec ses 3 500 heures d'utilisation, l'évaluation de la machine reprend les points de contrôle du programme de certification CLAAS. La liste de vérification comprend plus de 120 points pour les tracteurs. Les mesures de puissance et de pression de compression ne sont pas seulement réalisées sur le moteur et la transmission, mais aussi sur l'ensemble du circuit hydraulique.

Cliquez ici pour en savoir plus sur FIRST CLAAS PLUS.